Archives de catégorie : Billets

Paru : Allongement de la vie. Quels défis ? Quelles politiques ?

Le RT 7 de l’Association Française de sociologie signale la publication  aux Editions de la découverte d’un ouvrage collectif sur la longévité dirigé par Anne-Marie Guillemard et Elena Mascova et intitulé Allongement de la vie. Quels défis ? Quelles politiques ?

« Phénomène sans précédent dans l’histoire de l’humanité, l’allongement de la vie humaine est en train de révolutionner durablement le xxie siècle, sur tous les continents. Les progrès en longévité sont même devenus un objectif prioritaire des politiques publiques européennes, lesquelles préconisent à l’horizon 2020 un gain de deux années d’espérance de vie en bonne santé. Pourtant, l’ampleur de ces mutations et leurs nombreuses implications restent largement méconnues. » (extrait de la présentation de l’ouvrage).

Les contributions rassemblées dans l’ouvrage  se proposent d’explorer les conséquences de ces mutations d’un point de vue social, économique et éthique.

L’ouvrage est organisé en 5 parties :

Partie I. Progrès de l’espérance de vie et longévité en santé : état des lieux à l’échelle mondiale

Partie II. Longévité et recomposition des temps sociaux et des âges de la vie

Partie III. Longévité : refonder le pacte de solidarité entre les générations ?

Partie IV. Nouveaux risques sociaux : comment protéger et soigner dans une société de vie longue ?

Partie V. Prolonger la vie : quel sens, quel prix ?

 

 

 

Parution de Vieillissement et classes sociales

Natalia Burnay et Cornélia Hummel ont dirigé un ouvrage centré sur les conditions de vie des retraités. Y sont analysées les politiques dites du « bien vieillir », les services à la personne, la participation sociale des personnes âgées et l’évolution des rapports de genre et de classe dans le processus de vieillissement.

L’ouvrage « propose également un regard réflexif sur les travaux sociologiques dans le domaine du vieillissement en questionnant, du point de vue historique, leur rôle dans le processus d’invisibilisation des effets de classe dans ce champs d’étude et en montrant comment les perspectives issues des études de genre ouvrent la voie  à un renouveau des analyses en termes de classes dans le cadre des approches intersectionnelles« .  La présentation complète est à lire ici.